Cérémonie de clôture, réception à l’Élysée… Moments forts pour Thomas Simart

Thomas tout juste descendu de l'avion hier à Roissy.- Photo © PVC
Thomas tout juste descendu de l’avion hier à Roissy.- Photo © PVC

Cette fois, les Jeux olympiques sont bel et bien terminés : cérémonie de clôture, retour en avion, réception à l’Élysée… et retour dans le Pas-de-Calais.

Des moments forts que Thomas Simart apprécient à leur juste valeur. « Sacrée cérémonie de clôture, dit-il, et bien humide. Nous avons essuyé des trombes d’eau mais de nouveau j’en ai pris plein les yeux.  L’entrée dans le Maracana était incroyable.  À la fin de la cérémonie les danseurs nous ont invités à danser avec eux dans le stade. Encore un moment de partage fort sympa. La couleur pour Tokyo 2020 est annoncée”.
Puis est donc venu le temps de rentrer en France : “des retours de 11h en avion qui passent aussi vite c’est très rare.  Une ambiance de folie ; ce retour était génial.  Tous les athlètes discutaient de leur parcours,  des galères et des joies qu’ils ont connues pendant ces JO. C’est juste magique de profiter de ces moment là”. 
Après l’accueil à l’aéroport de Roissy, toute l’équipe de France olympique était invitée à l’Elysee.  « François Hollande nous a confié qu’il était fier de nous,  fier que l’on ait représenté les couleurs de notre pays de cette façon ».

Soutenir Paris 2024
« Je me rends compte maintenant que je suis de retour en France, de l’émotion et de l’énergie que nous avons transmises au public qui nous a chaleureusement encouragés », poursuit Thomas Simart. À l’Élysée, l’accent a été mis sur le soutien que les athlètes peuvent apporter à la candidature de Paris 2024. « Si ces jeux avaient lieu en France, ce serait une immense force pour les athlètes ». Mais pour l’heure, l’aventure touche à sa fin…Quoique : « Thierry Omeyer (gardien de l’équipe de France de handball) m’a confié hier soir pendant la soirée que ce n’était que le début. Certes l’effervescence va retomber mais il va se passer encore plein de choses ».   Et Thomas d’ajouter : « Me voilà reboosté comme jamais pour attaquer cette nouvelle Olympiade ! »
Place maintenant aux épreuves paralympiques : «  je souhaite plein de belles médailles et des courses pleines de glisse aux athlètes du paracanoë ». Rappelons que l’équipe de France paralympique se prépare à Saint-Laurent-Blangy et qu’elle sera présentée à la presse le 3 septembre, matin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.