Gestion, vigilance et adaptation : les maîtres-mots d’Anthony Soyez

Photo © PVC
Photo © PVC

Pour Adrien Bart, c’est le grand jour ! Avec un programme assez chargé; avec surtout peu de temps entre les séries et la demi-finale. « Il va devoir bien gérer son engagement pour être présent au bon moment », dit Anthony Soyez, l’un des entraîneurs de l’équipe de France. Il va falloir aussi faire preuve de vigilance et d’adaptation car dit-il, « le bassin de compétition est un peu compliqué avec des mouvements d’eaux peu prévisibles ». Mais la forme est là… Comme pour Thomas Simart qui a fait sa dernière séance d’entraînement hier; une séance de puissance. À partir d’aujourd’hui, « il n’y aura plus que des séances de cadrage et de prise de sensation », poursuit Anthony Soyez qui le suit plus particulièrement. Sinon, plus globalement, l’ambiance dans l’équipe est bonne : on commence à sentir la pression monter mais les athlètes ont l’air encore assez détendus. « Il faut être en mesure de se relâcher suffisamment pour exprimer ton son potentiel », conclut-il.