La Journée olympique, prétexte à une rencontre entre écoliers et collégiens

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En préambule à la Journée olympique organisée demain mercredi 23 juin, l’ASL Canoë-Kayak Grand Arras, accueillait ce matin les élèves de CM2 de l’école Langevin, à Saint-Laurent-Blangy. Pour Delphine Écrepont, directrice de l’école, c’est une suite logique des séances qui sont régulièrement organisées pour les élèves, à partir du CE2… « La Scarpe et le canoë-kayak font partie de l’environnement quotidien des élèves », explique-t-elle.
Ce mardi, les jeunes présents étaient encadrés par leurs aînés de la section Sport du collège Verlaine, à Saint-Nicolas-lez-Arras, sous l’œil attentif des cadres du club qui veillaient à la bonne organisation des activités : canoë, dragon boat, jeux athlétiques et tir à l’arc. Une façon de consolider les liens entre les deux établissements scolaires, labellisés Génération 2024, et de mettre en place une forme de tutorat et de solidarité pour faciliter l’intégration des élèves qui quittent l’école primaire dans quelques jours pour rejoindre le collège en septembre prochain. Pour le principal Dominique Crozat, c’est d’autant plus important pour la douzaine d’élèves qui intégreront la section Sport forte d’une quarantaine de membres, dès la rentrée prochaine.
Au terme de la matinée, une petite réception était organisée en présence d’Olivier Bayle, président de l’ASL, qui manifestait tout son attachement à cette opération. L’occasion pour les jeunes membres de la section sport de remettre à leur cadets un diplôme de participation, tous se voyant également offrir un écocup et un badge souvenir.
L’après-midi, ces mêmes jeunes se retrouvaient sur l’eau en compagnie leur professeur référent, Pierre-Antoine Lasneau, pour goûter à deux disciplines qu’ils n’ont pas forcément l’habitude de pratiquer : le paddle et le rafting. Belle façon de terminer une année qui, avec les contraintes sanitaires liées à la pandémie de la Covid-19, n’a pas forcément été facile à vivre.