Bientôt un groupe de Dragon Ladies au club ?

Photo © CH Arras

L’ASL canoë-kayak s’ouvre à un public de plus en plus large… Mardi dernier, l’association accueillait une vingtaine de femmes touchées par un cancer du sein, lançant ainsi le programme d’actions d’Octobre rose dans l’Arrageois.

Déjà en septembre 2017, l’ASL avait organisé une manifestation similaire avec l’hôpital d’Arras. En l’inscrivant dans le programme d’Octobre rose, elle officialise ainsi sa volonté de s’enraciner dans la démarche. Pour Angélique Ficheux, référente du club pour cette action, l’idée est même d’aller plus loin, puisqu’il est envisagé de créer une équipe de Dragon Ladies pour participer à des rassemblements régionaux et nationaux… Voire plus, comme une participation à la Vogalonga de Venise… Mais on n’en est pas encore là.
Mardi donc, l’opération consistait à sortir de l’hôpital – et de chez elle – des dames concernées par le cancer du sein. Le matin leur était proposé une marche avec découverte de la faune et de la flore, et une relaxation. L’après-midi, après le pique-nique, elles étaient initiées à la pratique du Dragon Boat, sport de pagaie qui peut être prescrit par les médecins aux femmes en rémission, pour une aide à la remobilisation de l’épaule et à une amélioration du drainage lymphatique. D’où l’intérêt de travailler avec le milieu hospitalier et une association comme Nénuphar à Arras qui regroupe des professionnels de la santé, de l’hôpital et de la clinique Les-Bonnettes.