Adrien Bart assure, Flore Caupain poursuit sur sa lancée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est un Adri  gonflé à bloc qui a pris ce matin le départ de sa demi-finale du C1 1000 m. Dès les premiers coups de pagaie l’on savait que cela se passerait bien pour lui. En tête de la course, il n’a rien lâché et s’est imposé, obtenant ainsi son billet pour la finale. L’occasion pour lui d’élever encore son niveau dans une course digne d’une finale olympique. Placé au couloir 7, il est resté dans le paquet de tête tout au long de l’épreuve pour finir 6e à quelques centièmes de seconde de la 4e place. 6e en C1 comme en C2, Adrien grimpe de deux places dans la hiérarchie mondiale par rapport à aux championnats du monde 2017 à Racice. Belle satisfaction avant de s’aligner sur le C1 200 m: 6e en série ce qui lui permet de disputer les demi-finales demain.
Autre grande satisfaction : Flore Caupain qui a vraiment bien fait d’accepter la sélection. À 17 ans, elle courra deux finales mondiales demain. Aujourd’hui, elle s’est d’abord qualifiée pour la finale du C2 200 m (3e en série) associée à Laura Ruiz et en cette fin d’après-midi elle a renouvelé la performance avec Eugénie Dorange sur le C2 500 m. Parties plus vite que lors des séries courues hier, les Françaises se sont vite replacées dans la course et ont résisté au retour de leurs adversaires pour terminer à la 2e place qualificative, derrière les Hongroises et devant les Allemandes. Chapeau !