Retour sur une journée historique pour le club

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retour sur une journée extraordinaire qui fera date dans l’histoire du club. C’est la première fois qu’un titre mondial en ligne est remporté par un Immercurien, une Immercurienne en la circonstance.

Après les championnats d’Europe où Flore Caupain et Laura Ruiz avaient déjà brillé “dans la tempête” en remportant deux médailles (or sur 500 et argent sur 200), l’on pouvait encore légitimement espérer revoir les filles remonter sur la boîte. Mais de là à ce que cela soit sur la plus haute marche… Et pourtant elles l’ont fait et de quelle manière. Parties rapidement contrairement à ce pourrait laisser croire la vidéo, elles ont su résister au retour de leurs principales adversaires, les Moldaves à leurs côtés et les Allemandes à l’autre bout du bassin. Certes il n’aura pas fallu la photo finish pour départager les équipages (Flore était sure d’avoir gagné) mais il faut bien dire que l’écart est infime… Ce qui est tout à l’honneur de Flore et Laura qui ont su être efficaces dans leurs derniers coups de pagaie. Pour des filles qui sont juniors 1re année et qui naviguent ensemble depuis seulement un an, c’est extraordinaire.
Alors que les filles étaient encore tout à leur joie, elles devaient se remettre sur l’eau pour le C2 500 m. 5e de leur série, elles disputeront la demi-finale demain matin (8 :42 heure locale) pour, espérons-le, une nouvelle qualification pour une finale mondiale.
Autre temps fort de cette journée, Loic Léonard sur le C1 200 m U23 où il a pris la 7e place de la finale A confirmant ainsi tout son potentiel sur cette distance. De son côté Lancelot Tostain fait une bonne entrée en matière. 8e temps du K1 500 m junior, il disputera la demi-finale demain (10h) tout comme Romain Alavoine (9h12) avec le K4 500 m U23, 6e en série.