Championnats d’Europe : entre interrogations et espoirs

Anaïs Cattelet.- Photo © PVC / Votre Info

Les championnats d’Europe qui se sont terminés cette après-midi à Plovdiv ont un petit goût d’inachevé, notamment pour les céistes hommes. Après les résultats de vendredi qui avaient vu Loic Léonard et Adrien Bart (C2 1000 m) terminer 7e en demi-finale du C2 1000 m et Romain Beugnet, finir 7e également en demi-finale du C1 500 m, l’on espérait voir briller le canoë 4 places homme 1000 m composé de Loïc Léonard, Mathieu Goubel (CK Boulogne), Romain Beugnet et Adrien Bart. Malheureusement le bateau est mal parti. Gêné par les vagues de ses adversaires, il est ensuite allé à la faute et s’est retrouvé disqualifié à l’issue de la course pour une sortie de ligne.
Les filles, elles, ont fait meilleure figure, notamment Julie Cailleretz associée à l’Auxerroise Eugénie Dorange en canoë biplace dame 500 m, le binôme terminant en 4e position de la finale, derrière un bloc de l’Est composée de la Russie, la Biélorussie et la Hongrie. De son côté, Anaïs Cattelet, en canoë monoplace dame 200 m, a fait une très belle course en demi-finale, échouant d’un rien pour l’accès en finale, barrée par une Suédoise.
En kayak biplace homme 200 m hommes, Pierrick Bayle (associé à Franck Le Moël) n’est pas parvenu non plus à décrocher sa place en finale, et se place – comme Anaïs Cattelet – au 10e rang européen. Ce qui est néanmoins encourageant.
Ce qu’il faut savoir, c’est que ces résultats sont à interpréter de façon très prudente car durant ces trois dernières semaines, les athlètes ont effectué un stage où l’accent a été mis sur le foncier. L’affutage a été volontairement mis de côté. Même le Boulonnais Maxime Beaumont n’a pas performé comme à son habitude. Le spécifique est au programme des semaines à venir, l’idée étant d’arriver au meilleur niveau pour les championnats du monde fin août. Reste à savoir qui sera du voyage. Nous serons fixés cette semaine.

Site officiel du club de canoë kayak de St Laurent Blangy