L’ASL de retour à Vaires-sur-Marne pour les sélections aux équipes de France

Maxime Le Bon jouera sur deux tableaux. Photo © Archive Votre Info pour ASL

Les courses pour les sélections aux équipes de France juniors et seniors de canoë-kayak en ligne sont organisées le week-end prochain, du vendredi 22 au dimanche 24 avril, à Vaires-sur-Marne sur le bassin olympique de Paris 2024. Comme chaque année, c’est un point de passage obligé sachant que cette fois-ci le format évolue avec des courses en équipage puis des courses en monoplace. Petit tour d’horizon des forces en présence du côté de l’ASK Grand Arras.

En kayak homme, les seniors Pierrick Bayle et Maxime Le Bon joueront sur les deux tableaux : en K2 500 m tout d’abord où il faudra être dans les 2 premiers ; en K1 500 m ensuite où les deux premiers (hors les athlètes déjà retenus en biplace) seront sélectionnés. Sur l’Open de mars, le K2 s’était classé 4e. Même résultat pour Pierrick en K1 dans une course où les athlètes devant lui se seraient sélectionnés via le résultat obtenu en K2. Pierrick aurait donc obtenu le précieux sésame. De son côté, Maxime Le Bon avait manqué de peu l’accès en finale A lors de l’Open de mars… Ce sera donc a priori plus difficile pour lui mais les « compteurs sont remis à zéro. Le K2 aura lieu vendredi et le monoplace samedi.

Encore cadet, Gabin Keirel va à Vaires pour poursuivre sa saison avec l’objectif de rentrer dans le top 3 du paracanoë français sachant que ses adversaires seront seniors. Le chrono réalisé aura son importance dans l’analyse finale.

En canoë dame, on retrouvera : en seniors, Anaïs Cattelet et Ombeline Dhé ; en juniors, Amalia Lopez et Narimen Salmi. Pour ces dernières, encore cadettes, il s’agira de poursuivre l’apprentissage en course en disputant le C2 500 m puis les deux courses de C1 (200 m et 500 m). Pour Anaïs et Ombeline, l’enjeu est différent. Vainqueur en C2 500 m, il y a un mois lors de l’Open de mars, Anaïs change d’équipière pour cette course et retrouve Ombeline Dhé avec qui elle a récemment remporté le titre de championne de France sur le C2 5000 m. L’équipage a peaufiné sa préparation lors d’un stage à Saint-Laurent et connait la règle. Elle est simple : l’équipage qui gagne sera sélectionné pour la saison internationale. En C1 200 m, la règle est la même. La première senior sera retenue et la course est ouverte ! Si Anaïs tentera de se sélectionner en senior, en C1 comme en C2, Ombeline aura aussi l’occasion de se positionner pour une sélection en U23. Les places seront chères mais les derniers retours sur l’entrainement sont très encourageants. Il y a de l’espoir.

Chez les hommes, Adrien Bart, Loïc Léonard, Frantz Vasseur, Lucas Laroche, Tom Hecq, Roman Meunier, Tom Derrey, Victor Flament et Adrien Véry arriveront à Vaires très motivés. Là aussi, la règle est connue. Le 1000 m étant olympique, le premier de ces tests en C1 sera aligné à l’international. Adrien Bart part favori dans cet exercice et aura à cœur de confirmer sa sélection dès ce week-end.
Pour Loïc Léonard (2e lors des Open de mars en C1 500 m) et Frantz Vasseur, l’objectif sera aussi de briller sur le C1 500 m car il sera sélectif pour composer l’équipage français en C2 500 m. Quant à Lucas Laroche, Tom Hecq et Roman Meunier, ils viseront la sélection U23.
En junior, Tom Derry et Victor Flament qui s’étaient illustrés en remportant respectivement le 500 m et le 1000 m en mono lors de l’Open de mars, voudront confirmer leurs bonnes dispositions. Enfin Adrien Véry, encore cadet, se voit proposer un week-end de course qui lui permettra de progresser avant les sélections pour le collectif cadet et les Olympic Hopes. Sélections qui se dérouleront lors des championnats de France de vitesse à Vichy en juillet prochain.