Régate internationale du Pas-de-Calais – Trophée Hauts-de-France : l’heure des bilans

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tout le monde est reparti… Ce lundi matin, Canadiens et Américains notamment avaient leur vol au départ de Roissy, pour rentrer chez eux. Pour les responsables de l’ASL Canoë-Kayak Grand Arras, club organisateur de la Régate internationale du Pas-de-Calais – Trophée Hauts-de-France, il faut maintenant tirer les premiers bilans de cette édition 2021 qui a fait beaucoup d’heureux.

Sur le plan purement sportif, cette régate, aussi amicale qu’elle soit, permet de tirer des enseignements. Pour les plus jeunes des catégories 12-14 ans, elle permet d’apprendre : gérer les échauffements et les départs par exemple. C’est très formateur et pour les entraîneurs, c’est l’occasion d’une belle revue d’effectifs. Ils mesurent ainsi les progrès de chacun à l’image de Lisa Cornez (canoë U14). Au-delà des courses, « tout le groupe s’est mobilisé tout au long du week-end, dit Olivier Bayle, et tout le monde a bien compris ce que nous attendons de toutes et tous ».
Chez les plus âgés, l’adversité proposée aux sociétaires de l’ASL a été très bénéfique. La présence de l’Espagnol Alberto Pedrero qui s’est imposé en canoë senior devant Loïc Léonard, Clément Jacquet (Besançon) et Adrien Bart n’est pas passée inaperçue. « Et c’est une bonne chose, souligne Olivier Bayle, d’autant qu’il a visiblement pris du plaisir à participer à cette régate et qu’il en sera sûrement un ambassadeur auprès de ses compatriotes ». Autre révélation : celle de l’Ouzbèke Denis Onufriev, vainqueur en kayak, qui n’était pas attendu à ce niveau-là et qui s’est imposé devant Maxime Lebon (ASL), Pierrick Bayle (ASL) et Mathieu Gilbert (Trois Rivières / Canada).
En canoë féminin, la logique a été respectée avec la victoire d’Eugénie Dorange (Auxerre) devant Anaïs Cattelet (ASL) qui constituent le C2 de l’équipe de France mais derrière Ombeline Dhé (3e) confirme sa belle progression. Cela vaut aussi pour les jeunes Solène Billau et Marie Clavijo (kayak dames). Et pour Tom Derrey (canoë) qui confirme en course ce qu’il montre à l’entraînement : il est bien parti pour effectuer une belle saison 2022.
Après les courses en mono de samedi, les courses en équipages d’hier, dimanche, se sont disputées sans pression… mais pas sans sérieux. Les équipages mixés entre différents pays ou différents clubs, étaient constitués par les entraîneurs pour gagner. Israëliens, Canadiens, Américains, Allemands, Ouzbèkes… ont joué le jeu à fond, tout comme les Belges de Zwevegem qui étaient présents avec une bien belle équipe. Pour Olivier Bayle, le fait qu’il y ait un club de cette qualité à seulement 80 kilomètres d’Arras, peut être une belle opportunité de travail.
La régate passée, c’est maintenant le travail hivernal qui se profile : Loïc Léonard et Frantz Vasseur sont partis à Séville ce lundi matin, Adrien Bart va s’envoler pour la Guadeloupe, Pierrick Bayle et Anaïs Cattelet seront à Vaires-sur-Marne la première semaine de décembre et tout le monde se retrouvera ensuite à Villanova, au Portugal du 6 au 23 décembre.- Philippe Vincent-Chaissac / Votre Info pour ASL

Notre diaporama : suite des images de la première journée de compétition ce samedi 13 novembre.