Les Olympic Hopes pour se donner l’expérience internationale

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Officieux championnats du monde cadets, les Olympic Hopes sont un objectif et un passage incontournables pour tous les jeunes qui veulent embrasser une carrière d’athlète de haut niveau dans le canoë-kayak en ligne. L’ASL Grand Arras fait donc tout ce qu’il faut, avec son partenaire EDF, pour préparer les jeunes à cette échéance qui est, avant toute chose, le moment d’acquérir de l’expérience dans la préparation et l’approche des grands rendez-vous internationaux. Cette année, ils sont trois à être appelés en équipe de France pour disputer la compétition organisée à Racice (République tchèque), à partir de demain (10 au 12 septembre) : Amalia Lopez, Victor Flament et Tom Derrey.

En matière d’expérience, Victor Flament a pris un peu d’avance sur ses camarades. Il y a quelques jours, il était au Portugal pour les championnats du monde juniors où il a atteint la finale B du 500 m en améliorant son meilleur chrono sur la distance. Satisfait de son parcours, il a pris un peu de repos, et repart donc au combat pour s’aligner sur le 1000 m, le 500 m et le 200 m en mono puis le 500 m et le 200 m en équipage avec Nathan Jeannest, Jules Houel et Liam Odiull. Un programme bien chargé donc pour ce lycéen de 16 ans qui vient de faire sa rentrée en terminale au lycée Gambetta à Arras où il bénéficie, cette année, d’un emploi du temps aménagé. À Racice, Victor Flament espère accéder à plusieurs finales et pourquoi pas obtenir une médaille en C4 ou en C1 sur 500 m ou 200 m, ses distances préférées.

Tout comme Victor Flament, Tom Derrey, 16 ans, est en section sport, au lycée Gambetta, classe de 1re. Quatre courses sont à son programme à Racice : les C1 1000 m et 200 m et les C2 200 m et 500 m avec Nathan Jeannest. Ses objectifs sont simples : tout donner sur chacune de ses courses, pour ne rien regretter et se donner les moyens pour tenter d’accéder à un podium.
Enfin on suivra aussi avec attention les débuts internationaux d’Amalia Lopez, la plus jeune des trois, 15 ans, en classe de seconde, toujours en section sport au lycée Gambetta. Elle courra en C1 sur le 200 m et le 500 m et en C2 sur le 500 m avec la Boulonnaise Lunna Sauvage. La première ambition d’Amalia est de “naviguer le mieux possible pour réussir au mieux la compétition” et se faire plaisir sur l’eau. La seconde serait d’arriver en finale A et pourquoi essayer d’avoir une médaille…