Adrien Bart officiellement sélectionné : reste à travailler et à tout mettre en ordre

Après Rio en 2016, Adrien Bart va vivre ses deuxièmes Jeux olympiques.- Photo © Votre Info pour ASL

C’était annoncé mais cela n’était pas encore officiel. Adrien Bart (ASL Grand Arras) ira bien aux Jeux olympiques. La commission consultative de sélections olympiques (CCSO) a validé mardi soir (8 juin), la liste des athlètes de l’équipe de France de sprint qualifiés pour les Jeux olympiques de Tokyo. Huit sportifs sont retenus pour les épreuves qui se dérouleront du 2 au 7 août. Adrien Bart (canoë) sera accompagné de Maxime Beaumont (Boulogne), Guillaume Burger (Saint-Grégoire), Manon Hostens (Périgueux), Étienne Hubert (Sedan), Sarah Guyot (Tours), Léa Jamelot (Quimper) et Vanina Paoletti (Anjou Canoë Kayak).

Actuellement en stage à Temple-sur-Lot
Ce collectif est actuellement à Temple-sur-Lot, en stage, pour peaufiner la préparation. Adrien Bart se montre plutôt confiant après les championnats d’Europe du week-end dernier à Poznan. « Il y a eu du bon ! J’ai pris beaucoup de plaisir à courir, plus qu’à Szeged [ndlr: pour la Coupe du monde]. J’étais plus souvent dans la bagarre et j’aime ça. Le résultat laisse à désirer mais je me rapproche des meilleurs ». Techniquement, l’Immercurien constate qu’il y a des améliorations : « mais ça reste à travailler. Cela va vraiment être une des clés pour arriver performant à Tokyo ».
Pour Adrien Bart et ses camarades de l’équipe de France, l’objectif présent est de « refaire encore un peu de volume aérobie. Puis on va régénérer une semaine avant de reprendre un dernier cycle de développement et de décoller pour Komatsu le 15 juillet pour le stage terminal. Il y a donc encore du travail mais tous les éléments sont là. Il ne reste plus qu’à tout mettre en ordre ! ».