Adrien Bart qualifié pour Tokyo et déjà les regards tournés vers Paris

Pierrick Bayle (en 4e position ) est entré dans le Top mondial avec le collectif du K4 français. Photo © Bence Vekkasy / ICF

Les régates de qualifications olympiques et les épreuves de Coupe du monde qui ont eu lieu à Szeged ont rendu leur verdict. Ce qu’il faut retenir en premier lieu, c’est qu’en entrant brillamment en finale du C1 1000 m vendredi après-midi puis en obtenant une très encourageante 7e place, Adrien Bart s’est qualifié officiellement pour les Jeux olympiques de Tokyo. Cette performance le place parmi les outsiders pour une médaille. Il maintenant se préparer en toute sérénité pour cette échéance. ( 3 au 8 aout à Tokyo). L’annonce officielle devrait être faite à la fin du mois. Il sera temps, dans quelques semaines, de se retrouver autour d’Adrien avant son départ pour le Japon.
Pour Anaïs Cattelet qui courait l’épreuve de repêchage du C2 500 m avec l’Auxerroise Eugénie Dorange, la qualification est passée très près. 3e derrière les Moldaves et les Russes, soit à une seconde de la deuxième place qualificative. Dommage, rageant même… mais avec ce résultat elles ont pris date pour les championnats du monde qui auront lieu en 2023 et qui attribueront les premiers quotas pour les Jeux de Paris 2024. D’ici là le club mettra tout en place pour leur permettre (Anaïs, Adrien et tous les autres) de préparer et de briguer ces sélections qui sont le résultat de nombreuses années de travail et de préparation, notamment lors de multiples stages (120 jours par an), soit 25 à 35 h par semaine d’entrainement. Ce projet 2024 doit être préparé sans retenu. Pour Olivier Bayle : « Cela ne peut pas être le verre à moitié ».

CONFORTER LE STATUT SOCIAL DES ATHLÈTES
Cette préparation à venir, ne peut pas se faire non plus sans le concours des partenaires et des décideurs. Pierrick Bayle peut aussi s’inscrire dans cette logique. Retenu dans le « collectif 500 m », il a confirmé tout son potentiel dans une Coupe du Monde de très haut niveau. 6e en finale B (15e) en Kayak quatre places 500 m (K4), ce dimanche matin (15 mai) il a des atouts en vue des Jeux de Paris où le K2 et K4 500 m seront au programme.
Mais comme pour Anaïs, il faut aussi qu’il puisse sécuriser son statut social pour s’engager sans retenue dans la préparation.
En canoë homme, Loïc Léonard et Frantz Vasseur ont pris la 8e place du repêchage olympique du canoë biplace 1000 m. Encore jeunes, ils peuvent aussi s’engager dans la préparation de l’Olympiade à venir sachant que le programme va évoluer, le C1 restant sur 1000 m mais le C2 passant sur 500 m. Loic est employé par une société privée (Leroy Seafood à Saint-Laurent) qui lui permet de se préparer au mieux. Frantz est, lui, salarié de l’ASL, mis à disposition du site déconcentré de Vaires-sur-Marne, structure de haut-niveau installée à Saint-Laurent-Blangy et rattachée au club.
Les repêchages olympiques et la Coupe du monde étant passés, la saison internationale va maintenant se poursuivre. Les sélections pour les compétitions à venir seront connues rapidement et complétées par celles des cadets, juniors et U23 qui devront passer par un Open organisé les 12 et 13 juin à Vaires-sur-Marne.

LES ÉCHÉANCES À VENIR SONT LES SUIVANTES :
– championnats d’Europe senior à Poznan du 3 au 6 juin 2021 (sélection à venir) ;
– Jeux Olympiques de Tokyo du 3 au 8 août 2021 avec Adrien Bart ;
– Championnats du monde senior à Copenhague du 16 au 19 septembre 2021 (sélection diffusée après les JO.

Les résultats des membres de l’ASL Canoë-Kayak Grand Arras à Szeged (12-16 mai) sont les suivants
RÉGATE DE QUALIFICATION OLYMPIQUE : en canoë biplace dame 500 m, Anaïs Cattelet associée à l’Auxerroise Eugénie Dorange est 3e en finale (1re Européennes non sélectionnées).
En canoë biplace homme 1000 m, Loïc Léonard et Frantz Vasseur sont 8e en finale
COUPE DU MONDE : en canoë biplace dame 500 m, Anaïs Cattelet (ASL) et Eugénie Dorange (Auxerre) sont 4e en finale B.
En canoë monoplace 1000 m, Adrien Bart (ASL) est 7e en finale A ; Loic Léonard, 8e en finale B.
En Canoë biplace homme 500m, Clément Jacquet (Besançon) et Frantz Vasseur sont 8e en finale B.
En canoë biplace homme 1000 m, Loïc Léonard et Adrien Bart sont 7e en finale B ; Frantz Vasseur associée à Clément Jacquet est 9e en demi-finale.
En Kayak monoplace 500 m, Pierrick Bayle est 2e en finale C.
En Kayak quatre places 500 m, Pierrick Bayle associé Jérémy Leray (Louviers), Guillaume Le Floch (Condé-sur-Vire) et Franck Le Moël (Mantes) sont 6e en finale B.