Adrien Bart, Anaïs Cattelet, Loïc Léonard, Frantz Vasseur et Pierrick Bayle rejoignent l’équipe de France

Loïc Léonard et Frantz Vasseur ont pour mission de tenter d’ouvrir un quota olympique sur le C2 1000 m. Photo © FFCK

Après les finales de l’Open de France qui se sont déroulées samedi 1er et dimanche 2 mai à Vaires-sur-Marne, la fédération (FFCKSP) a communiqué cette après-midi, la liste des athlètes qui intègrent l’équipe de France senior pour l’année 2021. Cinq membres de l’ASL Canoë-Kayak Grand-Arras en font partie, trois d’entre eux devant participer au rattrapage continental qualificatif pour les Jeux olympiques de Tokyo (3 au 8 aout).

Médaillé de bronze des derniers championnats du monde en canoë monoplace (C1) sur 1000 m, Adrien Bart  a ouvert un quota pour la France. Vainqueur de l’Open de France (sur 1000 m et 400 m), il ne lui reste plus qu’à confirmer son niveau de performance international lors de la Coupe du monde à Szeged ( Hongrie), du 14 au 16 mai, et valider ainsi définitivement sa sélection aux J.O. de Tokyo.
Anaïs Cattelet et sa partenaire auxerroise Eugénie Dorange ont remporté l’Open de France en C2 500 m. L’équipage est donc sélectionné pour tenter de prendre l’une des deux premières places du repêchage olympique continental à Szeged (12 et 13 mai) et ainsi ouvrir un quota à la France, avant de participer à la Coupe du monde.
Loic Léonard et Frantz Vasseur associés sur le C2 1000 m, ont eux aussi remporté l’Open de France. Comme les filles, ils sont missionnés pour essayer de prendre l’une des deux premières places du rattrapage olympique continental (12 et 13 mai) et ouvrir le quota à la France juste avant la Coupe du monde.
Enfin, Pierrick Bayle, 7e en monoplace sur le K1 400 m et vainqueur de l’Open de France en équipage sur le K4 500 m, est sélectionné pour intégrer le collectif du 500 m au sein duquel seront désignés les athlètes qui courront les K2 et K4 500 m de la Coupe du monde à Szeged.

Ces résultats sont évidemment très intéressants car ils mettent déjà ces athlètes en perspective avec les Jeux olympiques de Paris en 2024. Jeux olympiques auxquels d’autres peuvent prétendre, entre autres Romain Alavoine, Maxime Lebon, Lucas Laroche et Tom Hecq qui, au vu des résultats de l’Open de France, ne sont pas si loin des meilleurs.
Pour eux, à court terme, il reste la possibilité d’intégrer les équipes de France jeunes. Rappelons qu’un Open de sélection pour les cadets, juniors et U23 est programmé les 12 et 13 juin.