Le club continue de tourner avec le haut niveau et les scolaires

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans l’état actuel de la situation, et des décisions prises pour ralentir la progression de l’épidémie de Covid-19, l’ASL Canoë-kayak Grand Arras continue de tourner. Au ralentis certes, mais elle tourne. Quelques athlètes sont même en stage : Anais Cattelet et Julie Cailleretz sont à Toulouse, Pierrick Bayle et Maxime Lebon à Vaires-sur-Marne, Adrien Bart à Font-Romeu. Le club qui peut cocher un certain nombre de cases dérogatoires est aussi autorisé à accueillir les athlètes de haut niveau et ceux concernés par le Projet de performance fédéral, ainsi que les jeunes dans le cadre scolaire et périscolaire… auxquels l’on peut encore ajouter les athlètes du handikayak. Encore que dans ce dernier cas, il y a un flou parce qu’un athlète handi a besoin de la présence d’un tiers, ne serait que pour accéder au bassin. Quid des bénévoles dans ce cas là. Quant au reste tout est suspendu… une nouvelle fois. Et comme le dit Olivier Bayle, cela devient pénible pour tout le monde, d’autant qu’entre le discours du président de la République, du Premier ministre et de la ministre des Sports qui font des annonces et prennent des arrêtés soumis à l’interprétation des préfets et des élus locaux, il est quelque fois difficile de s’y retrouver.
Reste qu’il faut prendre des décisions… À court terme, pour l’ASL, cela veut dire l’annulation de la Régate internationale programmée ce week-end à venir. Elle ne l’était pas encore. Les championnats régionaux qui devaient avoir lieu au Quesnoy-sur-Deûle sont eux aussi annulés. Quant à l’assemblée générale, elle aura bien lieu à la date indiquée (28 novembre)… en visioconférence. « L’on fait en sorte de récupérer toutes les adresses mail des membres, pour pouvoir leur envoyer à l’avance, tous les documents nécessaires : rapport moral, le projet du club pour 2020-2024, le calendrier (prévisionnel) pour 2021, le tarif des licences pour 2021, la liste des candidats pour le renouvellement du conseil d’administration… Comme pour beaucoup de clubs sportifs, ce sera une première pour l’ASL.