Tony Lalet et Frantz Vasseur engagés avec le club pour une durée indéterminée

Tony Lalet a en charge le groupe cadet-junior mais intervient aussi au niveau de l’école de pagaie.- Photo © Votre Info

La pandémie n’aura pas eu raison du plan de professionnalisation que l’ASL Canoë-kayak Grand Arras a établi. Depuis le 1er juillet, le club compte deux salariés supplémentaires en CDI… Pas vraiment des nouvelles têtes puisqu’il s’agit de Tony Lalet et Frantz Vasseur.

Pour l’un et l’autre, cela ne change pas grand-chose au quotidien. En revanche, dans les têtes c’est complètement différent. Tony et Frantz disent la même chose. Ils ont plus de sérénité. Si l’un et l’autre ont bien débuté le canoë-kayak à Saint-Laurent-Blangy, allant jusqu’en équipe de France, le parallèle entre les deux garçons devient ensuite un peu plus hasardeux. Frantz qui est plus jeune (23 ans), a encore une grosse marge de progression, tandis que pour Tony Lalet (32 ans), la carrière de haut niveau est maintenant loin derrière lui. Professionnellement les parcours sont aussi très différents. Tony Tony Lalet vient de la filière mécanique (Beaurains, Bapaume, Armentières), titulaire d’un DUT qui lui a permis de travailler chez Méca Sport Renault… avant de changer de filière. Après avoir obtenu un BPJEPS option activités physiques pour tous, il a géré la base nautique de Beuvry pendant quatre ans… Sport adapté, handisport, disc golf… et bien sûr canoë-kayak sont dans ses compétences qu’il a mises à profit pour des « prestations extérieurs » dans les domaines du développement et suivi sportif. Resté proche de l’ASL, il a bénéficié d’un contrat à durée déterminée (CDD) en 2019 comme chargé de développement s’occupant tout à la fois du groupe cadet-junior et de la Scarpadonf… Le voilà donc maintenant conforté dans ses attributions ce qui lui permet d’avoir une visibilité à long terme.

Pour l’avenir du club
Frantz Vasseur a pour sa part un parcours plus direct. Titulaire d’une licence Staps option entraînement sportif, il a d’abord travaillé comme auto-entrepreneur pendant un an et demi, effectuant des interventions dans des salles de sport, donnant des cours à domicile ou dirigeant des entrainements à distance, tout en étant impliqué dans l’encadrement des jeunes de l’ASL. En janvier dernier, Frantz Vasseur a officiellement été recruté par le club avec un CDD qui vient de se transformer en CDI : « Cela montre la confiance que le club a envers moi ». Frantz a en charge le groupe des minimes qui constituent l’avenir du club et bénéficie d’aménagements pour continuer à s’entrainer pour, dit-il, « commencer à performer à l’international […] et se lancer dans les projets pour 2024 ».
Ce qu’il faut retenir de ces embauches, c’est que Frantz Vasseur et Tony Lalet ont et auront un rôle important à jouer dans l’avenir du club. Le premier a pour mission de donner de bonnes bases à de jeunes sportifs qui pourront, avec le second, contribuer à maintenir le club au premier rang des classements nationaux avec des entraînements qui tendent vers la performance. Et de là pourquoi pas les préparer à une éventuelle carrière internationale qu’il peuvent entamer à domicile grâce au site déconcentré dont s’occupe un autre Immercurien, Anthony Soyez…  La philosophie de travail est la même et la mutualisation des groupes permet de donner goût au haut-niveau.- Philippe VINCENT-CHAISSAC / Votre Info

Frantz Vasseur au travail avec le groupe des minimes.- Photo © Votre Info