Olympic Hopes : le plaisir de courir à l’international et de préparer l’avenir

Ombeline Dhé et Anna Ficheux.- Photo © DR / ASL

Anna Ficheux et Ombeline Dhé sont rentrées lundi soir de leur déplacement à Bratislava et ont repris les cours… Avec des souvenirs plein la tête et l’envie de remettre ça dès que possible.

Car l’une et l’autre, retenues en équipe de France pour disputer les Olympic Hopes, tiennent le même discours : elles ont pris de l’expérience pour les compétitions à venir  et compris ce qu’elles doivent améliorer. « On parlait beaucoup avec les entraîneurs » explique Anna qui se montre plutôt satisfaite de ses courses, exceptées sa série du 200 m mono et sa demi-finale du 500 m. Durant le week-end, elle a enchainé : C1 200, 500 et 1000 m, C2 200 m avec Amélie Nicot de Gérardmer et C2 500 m avec sa camarade de club Ombeline. Au total, « c’est beaucoup de découverte »… avec en prime le plaisir de courir à l’international.
Ombeline Dhé va dans le même sens, heureuse d’avoir pu se confronter à l’international avec des filles de son âge. Comme sa camarade, elle a couru sur les trois distances en mono, étant même alignée sur le 1000 m, ce qu’elle n’avait jamais fait… « J’ai bien aimé » dit Ombeline qui a également couru avec Anna sur 500 m et Axelle Renard, de Besançon, sur 200 m… avec qui elle a pu accéder à une finale A où elle a pris la 7e place. De quoi donner de l’ambition.