Adrien Bart sur le podium des championnats du monde

Photo © VB / ASL

Adrien Bart a remporté aujourd’hui, dimanche 25 août, à Szeged, la médaille des championnats du monde sur le C1 1000 m. Il apporte ainsi à la France un quota olympique.

Celles et ceux qui ont écouté son interview samedi après sa demi-finale avaient compris. Adrien avait tiré les enseignements des premiers jours de course et savait ce qu’il devait améliorer. Aujourd’hui, dimanche 25 août, au départ de la finale des championnats du monde du C1 1000 m, il paraissait serein. On sentait que tout était en place et que son heure allait arriver.
Le départ lui permettait de lancer son C1 sur la vitesse voulue puis il gardait un tempo le mettant à portée du trio de tête. 5e aux 250 m, 5e au 500 m, il se hisse en 2e position aux 750 m et se bagarre sans se crisper pour franchir la ligne d’arrivée à la 3e place en 4’01”55 devant l’Allemand Brendel, champion olympique, en 4’01″60.
Adrien Bart décroche ainsi un quota olympique et écrit une nouvelle page de l’histoire de l’ASL en lui apportant une 52e médaille internationale (J.O, Mondiaux, championnats d’Europe) depuis 1966.
Un peu plus tôt dans la matinée Flore Caupain et Eugénie Dorange ont pris la 6e place de la finale B du C2 500 m, soit la 15e au général. Parties rapidement, les filles ont livré une course plus “libérée” et engagée. 2e aux 250 m, elles luttent jusqu’au bout pour rester dans le top 6 de cette finale B. Flore, à 18 ans, a vécu des Mondiaux spéciaux et cela va lui servir ces prochaines années.