Régate internationale du Pas-de-Calais : six nations représentées

Pour la 2e année consécutive, la régate est organisée sur le bassin de Méaulens avec son jet d’eau caractéristique.- Photo archive © Votre Info

La 19e édition de la Régate internationale du Pas-de-Calais avait été annulée en 2014 suite à l’envasement de la Scarpe. Elle est revenue au programme l’an dernier, en se déplaçant à Arras, sur le site de Méaulens, à l’occasion des commémorations de la bataille de l’Artois. Suite au succès rencontré, elle est renouvelée cette année, ces samedi 17 et dimanche 18 novembre, dans un format qui est sensiblement le même, en attendant de retrouver le site initial et son lustre passé.

Comme en 2017, la Régate internationale du Pas-de-Calais est annoncée comme étant promotionnelle et festive… Belle façon pour les responsables du club d’entretenir leur motivation et leur volonté d’accueillir des délégations étrangères. Cela tout en restant prudent, sur le plan financier notamment, le nombre des compétiteurs ayant été limité à 150. La Biélorussie (Minsk), l’Allemagne (Wuppertal), l’Italie (Regio Calabria), le Maroc et le Sénégal seront les cinq nations étrangères représentées avec un maximum de six athlètes par pays. Ceux-ci auront à se confronter aux athlètes français des clubs d’Angers, Nancy, Nevers, Besançon, Créteil, Laval ; des régionaux de Boulogne-sur-Mer, Lille, Quesnoy-sur-Deule et bien sûr de Saint-Laurent-Blangy avec sa « troupe » au grand complet si l’on excepte Julie Cailleretz qui revient progressivement après son opération à l’épaule.
Le format des épreuves n’a pas changé par rapport à l’an dernier, avec des courses sur 150 m (l’équivalent du 60 m en athlétisme) donnant lieu à des quarts de finale et des demi-finales qui, samedi, désigneront les qualifiés pour les finales monoplaces (kayak et canoë) des paracanoës, des jeunes U14 et U18 et des seniors, courues en semi-nocturne ou en nocturne (17h30 – 18h15), sous le halo des projecteurs. Spectacle garanti et photo finish obligatoire.
La fête se poursuivra le dimanche avec les courses en équipages K4, C4 et C9 avec les qualifications le matin ; les demi-finales et finales l’après-midi.
Si cette édition 2018 ressemble fort à celle de 2017, il y a quand même quelques nouveautés à souligner. Le QG de l’organisation, accueil et repas, sera installé à Cité Nature dans le cadre d’un partenariat avec l’ASL, dans le but de faire la promotion de cet équipement touristique de l’Arrageois. Et samedi, il y aura, en plus des courses déjà annoncées, une épreuve réservée aux non-voyants (lire par ailleurs).

Retour prévu sur le bassin de la Scarpe à l’automne 2020
Cette régate 2018 est organisée avec le soutien actif des villes d’Arras, de Saint-Laurent-Blangy et de Beaurains ; de la Communauté urbaine d’Arras, du Département du Pas-de-Calais et de la Région des Hauts-de-France ; ainsi que de nombreux partenaires privés dont EDF. Autant de structures qui restent fidèles au club et à la régate en attendant le retour sur le bassin de la Scarpe… Sachant que le dragage du bief de Saint-Nicolas – Saint-Laurent est acté pour cet hiver et que l’aménagement du port fluvial est programmé début 2020, le staff de l’ASL travaille déjà sur l’édition de 2020 qui pourrait donc avoir lieu sur le site initial, fin octobre – début novembre, soit quelques semaines après les Jeux olympiques de Tokyo… De quoi faire saliver !

Le programme
Samedi,
courses de monoplaces en kayak et canoë pour les paracanoës et les catégories U14, U18 et seniors.13h30 à 14h50, qualifications – 14h55 à 15h54, quarts de finales – 16h10 à 16h52, demi-finales – 17h30 à 18h10, finales.
Dimanche, courses en équipages : K4, C4, C9 – 10h30 à 12h3, qualifications – 14h00 à 16h30, demi-finales et finales.