Première manche de l’Open de France : 2019 en ligne de mire

Pierrick Bayle a pris deux intéressantes 6e places. Photo © PVC / Votre Info

La Fédération française de canoë-kayak innove à deux ans des jeux Olympiques de Tokyo et à six ans de ceux de Paris. Elle change le mode de sélection des athlètes en équipe de France.

Olivier Bayle, vice-président de la fédération, explique : “On passe d’un système de sélection effectué sur un championnat (élite) en monoplace fin avril/début mai à un cheminement de sélection qui se fera sur quatre épreuves nationales constituant l’Open de France et qui tiendra compte des résultats internationaux. Les quatre épreuves de l’Open de France sont et seront organisées en octobre, mars, avril et mai ; elles se courront en monoplace et en équipages. Le but est évidemment de présenter la meilleure  équipe possible aux Mondiaux 2019 qui attribueront les premiers quotas pour les Jeux de Tokyo ».

Une équipe de haut niveau
Le week-end qui vient de s’écouler a vu la première manche de l’Open de France sur le bassin de Vaires-sur-Marne où se courront les épreuves olympiques de 2024. D’abord avec les courses monoplaces puis avec les courses en équipage disputées lundi. L’ASL était évidemment très bien représentée alignant une équipe de haut niveau, avec Adrien Bart qui a pris part à deux épreuves sur trois mais sans Thomas Simart qui était exempté de ce « test ».
En kayak homme senior Pierrick Bayle a pris deux intéressantes 6e places en K1 400 m et K1 200 m et une 7e position sur le 1000 m alors que ses coéquipiers de club sont entrés aussi en finale : Jean Sikora 8e sur le 400 m et Maxime Le Bon, 9e sur le 200 m.
En canoë hommes seniors, Adrien Bart remporte le canoë monoplace sur 400 m et sur le 1000 m. Un autre membre de l’ASL, Loïc Léonard gagne le 200 m devant ses camarades Damien Sikora (2e) et Frantz Vasseur (3e). De bon augure pour 2019 !
En canoë dame, mention bien pour Anaïs Cattelet qui prend deux secondes places, sur 200 m et sur 400 m. Flore Caupain, encore junior, obtient une 3e position sur 200 m et prend la 4e sur 500 m. Voilà là aussi de bonnes bases de travail avant la saison de préparation hivernale.

Courses en équipages
Hier lundi avaient donc lieu les courses en équipages sur distance olympique : biplaces et 4 places en kayak, biplaces pour les canoës. En sachant qu’elles comptent également dans le nouveau mode de sélection. La composition était libre, des athlètes de différents clubs pouvant constituer un bateau. Cela permettait aux athlètes et aux clubs de développer leur propre stratégie.
Les Immercuriens ont tiré leur épingle du jeu. Voici les résultats (les noms des Immercuriens apparaissent en italique) :

K4 homme 500 m

P. BAYLE / A. LE GALL / C. CARRE / F. MOUGET, 2e ;
R. ALAVOINE / J. SIKORA / M. LE BON / T.MARECAUX, 3e ;
L. TOSTAIN / M. CHEA / M. BRANCHU / B. LABRE, 10e
C2 dame 500 m :
F. CAUPAIN / L. RUIZ, 1re
A. CATTELET / C. LEBLANC, 2e
C. BILLAU / A. RENARD, 3e
E. PAGNIEZ / O. DHE, 4e
K2 homme 1000 m :
R. ALAVOINE / J. SIKORA, 4e
P. BAYLE / F. MOUGET, 5e
M. LE BON / T. MARECAUX, 9e
L. TOSTAIN / J. DELAPORTE, 12e
C2 homme 1000 m :
A. BART / L. LEONARD, 1er
F.VASSEUR / B.COURBET 2e
D. SIKORA / M. CAUPAIN, 3e
M. LANCIAL / T. HECQ, 9e