Tous les articles par Philippe

Saint-Laurent-Blangy, champion de France des clubs 2017

Tiphaine Potez et Faustine Desbarges, vice-championnes de France juniors de marathon.- Photo archive PVC / Votre Info

Les championnats de France de marathon qui ont eu lieu le week-end dernier à Gray (Franche-Comté) ont une fois de plus consacré l’ASL Saint-Laurent-Blangy, champion de France des clubs.

Privés de la plupart de ses internationaux, soit au repos après les championnats du monde de vitesse, soit en compétition pour les plus jeunes qui étaient aux Olympic Hopes, les Immercuriens s’attendaient à une forte opposition à l’occasion des championnats de France de marathon organisés à Gray, en Franche-Comté.

Julie Cailleretz, championne de France
Un site sympa, un accueil de premier choix avaient de quoi mettre en confiance les sociétaires du club qui ont dû batailler ferme pour tirer leur épingle du jeu. Jouant quasiment à domicile, les Bisontins ont globalement dominé les débats mais derrière eux, les Immercuriens ont plutôt bien résisté et ont assuré l’essentiel avec en prime, un titre, une médaille d’argent et trois médailles de bronze.
Julie Cailleretz qui ne s’était pas préparée pour ce rendez-vous, avait décidé de simplement suivre le groupe. Mais finalement elle a couru pour la gagne et s’est imposée, confirmant ainsi qu’elle est bien la n°1 française dans cet exercice.

Une médaille d’argent et trois médailles de bronze
La médaille d’argent a été remportée par Thiphaine Potez et Faustine Desbarges, en K2 dames juniors. Les médailles de bronze, elles, ont été acquises en équipage avec Florent Chevalier et Léa Éthuin, en K2 mixte cadets ; Tom Hecq et Romain Rosaye, en C2 Hommes cadets ; Mathieu Caupain et Hugo Potez, en C2 hommes juniors. Ajoutés à cela quelques accessits et places d’honneur, et il n’en fallait pas davantage pour consacrer l’ASL Saint-Laurent-Blangy qui était largement en tête après les championnats de France de fond et de vitesse.
L’ASL remporte donc à nouveau le titre très convoité de champion de France des clubs attribué au vainqueur du classement par points toutes catégories et réalise le grand chelem puisqu’il s’adjuge aussi le classement par médailles toutes catégories, les classements aux points et aux médailles des jeunes, ainsi que le classement aux points en paracanoë.

Au collège Verlaine, l’entrée en 6e passe par le canoë

Thomas Simart, finaliste olympique à Rio. Les élèves qui étaient sur l’eau ont eu l’occasion de le croiser à l’entrainement. Photo © PVC / Votre info

Traditionnellement les élèves entrant en classe de 6e ont droit à une journée d’intégration dont le programme est laissé à l’appréciation du chef d’établissement. Le collège Verlaine à Saint-Nicolas accueillant une section sport canoë-kayak par laquelle sont passés beaucoup de jeunes membres de l’ASL, c’est tout naturellement à Saint-Laurent-Blangy que les élèves avaient rendez-vous pour cette journée au cours de laquelle ils ont pu faire mieux connaissance avec leurs professeurs. Blandine Drain, vice-présidente du conseil départemental, chargée de l’éducation, était là pour rappeler à tous le sens de l’opération au cours il a été question de question de canoë-kayak, plus largement de sport, et plus spécifiquement de Paris 2024.

Encore deux finales pour l’ASL à Racice

Clémence Leblanc encore en finale aujourd’hui, en C2 sur 200 m. Photo © PVC / Votre Info

Contrat rempli pour les représentantes de l’ASL aux Olympic Hopes de Racice avec deux finales lors de cette journée consacrée aux épreuves du 200 m.
Flore Caupain (année 2001) notamment, a réalisé une belle performance en prenant la 4e place de la Finale A après avoir remporté sa série. Claire Billau a eu moins de réussite. 5e en série, elle a manqué de peu la finale en terminant 4e de la demi-finale.
Enfin Flore Caupain était encore en course avec Clémence Leblanc pour le C2 (années 2001-2002) et là encore, elles ont assuré : 3e en série et 7e en finale.

Flore Caupain décroche le bronze sur 500 m

Flore Caupain et Clémence Leblanc (ici sur le podium des championnats de France) ont toutes les deux disputé la finale du C2 500 m… Avec en prime une médaille pour Flore Caupain (à droite).- Photo © DR

Flore Caupain a décroché en fin d’après-midi à Racice, une médaille de bronze aux Olympic Hopes, en C2 500 m (années 2001-2002), associée à Laura Ruiz. Précédemment, le binôme avait remporté sa série. Dans cette même épreuve, Clémence Leblanc, associée à Axelle Renard, a pris la 7e place de la finale A à laquelle elle avait accédé après avoir remporté sa demi-finale (4e en série).
Toujours sur le C2 500 m, Maximilien Lancial, associé à Tom Forterre, a pris la 6e place de la demi-finale après avoir terminé 6e aussi en série.
En mono, Claire Billau (année 2000) s’est hissée en finale A du canoë 500 m a près avoir terminé 5e en série et 3e en demi-finale. Pour Clémence Leblanc (année 2001), l’aventure s’est arrêtée en demi-finale (4e).

Clémence Leblanc et Flore Caupain au pied du podium

Voici quelques nouvelles des Immercuriennes (et de notre Immercurien) qui ont débuté aujourd’hui les compétitions des Olympic Hopes à Racice.
Sur le C1 1000 m, Claire Billau (année 2000) qui avait terminé 3e en série s’est classée 9e de la finale A. Sur cette même distance, Flore Caupain (année 2001), 2e en série, se classe 6e en finale A.
Sur le C2 1000 m, en finale directe, Clémence Leblanc et Flore Caupain terminent au pied du podium derrière un équipage allemand et deux équipages hongrois. Chez les garçons, même distance, Maximilien Lancial associé à Tom Forterre, n’a pas passé le cap des séries en terminant 8e.

Déplacement à Gray pour un 27e titre de champion de France des clubs

Julie Cailleretz est la seule internationale à faire le déplacement.- Photo © PVC / Votre Info

Gray, en France-Comté, accueille ces samedi 16 et 17 septembre,  les championnats de France de marathon, les derniers de la saison. Ils sont 27 de l’ASL à faire le déplacement, sans les cadet(te)s engagés aux Olympic Hopes (lire ci-dessous). Les internationaux qui font un break après les championnats du monde, seront également absents dans leur immense majorité, seule Julie Cailleretz ayant souhaité participer. Pour les Immercuriens présents, il s’agira d’inscrire un maximum de points afin de confirmer le leadership du club et de remporter un 27e titre de champion de France des clubs. Mais attention, en cette fin de saison, leurs adversaires semblent très affutés.

Retour à Racice pour les Olympic Hopes

Claire Billau courra les trois courses de mono.- Photo © PVC / Votre Info

Le moins que l’on on puisse dire est que les Immercuriens commencent à connaître la République Tchèque. Après les championnats du monde seniors, le bassin de course en ligne de Racice, à 30 km de Prague, accueille cette fois les Olympic Hopes, compétition ouverte aux cadet(te)s et juniors 1re année. À partir de demain et jusqu’à dimanche (15-17 septembre), soixante nations vont prendre part à cet événement ce qui donne une idée de la valeur des jeunes Français qui veulent prendre rang dans la hiérarchie mondiale.
Les couleurs de l’ASL seront présentes en canoë avec Claire Billau, Flore Caupain, Clémence Leblanc et Maximilien Lancial. Tous engagés en équipage, sauf Claire Billau qui courra les trois mono (200, 500 et 1000 m), ils vont trouver matière à s’aguerrir en vue de la prochaine saison. Pour tous, l’objectif est d’entrer en finale et pourquoi pas accéder au podium. Un espoir réel, au moins côté féminin.
Pour obtenir les résultats, cliquez ici