Tous les articles par Philippe

Six Immercuriens cherchent finales en Roumanie

De gauche à droite : Mathieu Caupain, Hugo Renard, Élise Lancial, Loïc Léonard, Julie Cailleretz, Jean Sikora et l’entraîneur Anthony Soyez.- Photo © PVC / Votre Info

Après les championnats d’Europe qui ont eu lieu à Belgrade, les internationaux juniors et U23 de l’ASL prennent la direction de Pitesti (Roumanie) pour des championnats du monde (27-30 juillet) où il s’agira d’abord, pour tous, d’engranger une expérience internationale déterminante pour la suite de leur carrière.

Le second objectif sera de tenter d’entrer en finale dans l’une et/ou l’autre des épreuves dans lesquelles ils et elles sont engagés.
Au vu de ses derniers résultats internationaux, en seniors, Julie Cailleretz qui est associée à l’Auxerroise Émilie Dorange, peut même raisonnablement rêver d’une médaille. Pas question pour autant de mettre de la pression… Pour l’entraîneur immercurien Anthony Soyez qui sera du déplacement en Roumanie, l’idée est d’abord de « passer un cap » avec l’envie de « se forger une carrière ». L’important est de « savoir où ça pêche et où il faut progresser ».
Les juniors – Hugo Renard, Mathieu Caupain et Élise Lancial – ont encore du temps devant eux. Les U23 – Jean Sikora, Loïc Léonard et Julie Cailleretz – n’ont pas non plus le couteau sous la gorge car ils ont encore deux ou trois années devant eux avant de passer chez les seniors. Mais ils peuvent déjà s’inscrire dans une logique olympique, pour Tokyo en 2020 et Paris (on l’espère) en 2024.
La génération d’athlètes qui les précède est vieillissante –le Boulonnais Mathieu Goubel vient d’annoncer la fin de sa carrière – et il serait bien pour eux de vite passer les étapes, de montrer qu’ils sont forts, capables de remporter des titres et des médailles. L’heure est venue de tout mettre en place pour trouver les solutions qui permettront de continuer à progresser. L’humain, les coéquipiers, la fluidité du projet personnel sont les ingrédients de la réussite, une alchimie que chacune et chacun doit trouver. Le parcours est sans doute plus dur en mono qu’en équipage mais il est aussi plus sécurisant car les leaders dans chaque spécialité seront dans les équipages et augmenteront d’autant leschances de briller.

Championnats d’Europe 2017
Juniors :
Hugo Renard (K4 500 m) ; Mathieu Caupain (C4 500 m, C2 1000 m, C1 200 m) ; Élise Lancial (C2 500 m, C2 200 m, C1 500 m)
U23 : Jean Sikora (K4 500 m) ; Julie Caillleretz (C2 500 m) ; Loïc Léonard (C1 1000 m et C1 200 m).

Suivre les résultats.

Moment de convivialité en compagnie des Européens

Les internationaux du club qui ont participé aux différentes échéances européennes de ces dernières semaines.- Photo © PVC / Votre Info

Depuis début juin, les internationaux de l’ASL ont enchaîné les rendez-vous européens et hier soir, le temps était venu de marquer la fin de ces échéances avant de remettre le couvert pour d’autres rendez-vous, mondiaux ceux là.

Tour à tour, Flore Caupain, Clémence Leblanc et Maximilien Lancial (Régate de Pietsany) ; Élise Lancial, Jean Sikora, Hugo Renard et Mathieu Caupain (championnats d’Europe U23 et juniors) ; Pierrick Martin (championnat d’Europe de marathon) ; Julie Cailleretz, Anaïs Cattelet, Romain Beugnet, Loïc Léonard, Adrien Bart et Pierrick Bayle (championnats d’Europe seniors), ont été invités à rappeler les épreuves auxquelles ils et elles ont participé. S’il n’y avait pas de médaille(s) à fêter, hormis celles de Pietsany, quelques bonnes performances ont néanmoins été enregistrées. De quoi être optimiste pour l’avenir du club qui escompte bien envoyer trois des siens aux Jeux olympiques de Tokyo, en 2020. Reste maintenant à travailler.
Cette soirée était également l’occasion d’avoir une pensée pour Thomas Simart, actuellement en rééducation à Capbreton. « Tout se passe bien et il devrait reprendre le bateau dès son retour à Saint-Laurent-Blangy », estimait Olivier Bayle, président du club.
Celui-ci a aussi souligné les très bons résultats enregistrés le week-end dernier à Vitré, lors des championnats de France… Une édition assez spéciale puisque les internationaux étaient absents. Pour bâtir l’équipe, l’ASL s’est appuyée sur les cadets et les juniors qui ont fait ce qu’il fallait, le travail étant conforté par les seniors qui ont bien marché et les vétérans qui ont brillé, comme d’habitude. Et comme le handikayak a lui aussi bien fonctionné, l’ASL n’est pas loin de réaliser le grand chelem dans les différents classements nationaux des clubs. A confirmer néanmoins lors des prochains championnats de France de marathon.
Tout cela méritait bien un temps de convivialité auquel étaient associés les entraîneurs et les bénévoles, sans qui tout cela ne serait pas possible.

POUR MÉMOIRE
Championnats d’Europe vitesse seniors
Loic Léonard et Adrien Bart (C2 1000 m), 7e en demi-finale du C2 1000 m ;
Romain Beugnet, 7e en demi-finale du C1 500 m ;
Julie Cailleretz, 4e du C2 500 m ;
Anaïs Cattelet, 4e en ½ finale du C1 200 m ;
Pierrick Bayle, 4e en ½ finale du K2 200 m.
Championnats d’Europe de marathon
Pierrick Martin, 9e du C2 et 5e de la short race
Championnats d’Europe juniors
Hugo Renard, 6e du K4 1000 m et du K2 500 m
Mathieu Caupain, 9e du C1 500 m et 8e du C2 1000 m
Élise Lancial, 7e du C2 200 m ; 5e en demi-finale du C1 500 m
Championnats d’Europe  U23
Jean Sikora 7e du K4 1000 m, 16e du K4 500 m.
Prochain rendez-vous international : les  championnats d’Europe seniors ( 14 au 16 juillet ) en Bulgarie avec huit athlètes des Hauts de France engagés. Les championnats du monde auront lieu fin août.
Régate de Pietsany
Élise Lancial : 2e du C1 1000 m, 1re du C2 500 m, 2e du C2 200 m, 4e du C1 200 m.
Hugo Renard : 4e du K4 500 m, 6e du K2 200 m
Mathieu Caupain : 2e du C2 1000 m ; 3e du C4 1000 m ; 6e du C1 500 m ; 3e du C2 500 m ; 3e du C4 500 m ; 5e du C2 200 m ; 6e du C1 200 m.

Championnats de France des clubs : Saint-Laurent-Blangy largement en tête

Les membres de l’ASL lors de la sélective nationale à Mantes-la-Jolie.- Photo © PVC / Votre Info

Après les championnats de France qui ont eu lieu à Vitré le week-end dernier, la Fédération française de canoë-kayak a publié le classement national des clubs, provisoire avant les championnats de France de marathon, mais dont l’issue est certaine… Saint-Laurent-Blangy restera champion de France.
L’ASL est en effet très largement en tête tant en nombre de points qu’en nombre de médailles : 6997 points pour 35 médailles d‘or, 17 d’argent et 9 de bronze, après les épreuves de fond et de vitesse. Le suivant est Besançon qui comptabilise 4108 points pour 14 médailles d’or, 24 d’argent et 16 de bronze. Quant à la 3e marche du podium provisoire, elle est occupée par Auxerre (2310 points).
Au classement national jeunes, Saint-Laurent-Blangy est aussi largement en tête avec 3190 points (23 d’or, 10 d’argent et 6 bronze), toujours devant Besançon : 1925 points pour 3 médailles d’or, 11 d’argent et 12 de bronze; l’Entente sportive Anjou (1403 points) occupe la 3e place.
Enfin dans le classement national de paracanoë, l’ASL est encore en tête avec 171 points mais avec une courte avance sur le Canoë club lillois (163 points) qui l’avait devancé en 2016.

Championnats d’Europe : entre interrogations et espoirs

Anaïs Cattelet.- Photo © PVC / Votre Info

Les championnats d’Europe qui se sont terminés cette après-midi à Plovdiv ont un petit goût d’inachevé, notamment pour les céistes hommes. Après les résultats de vendredi qui avaient vu Loic Léonard et Adrien Bart (C2 1000 m) terminer 7e en demi-finale du C2 1000 m et Romain Beugnet, finir 7e également en demi-finale du C1 500 m, l’on espérait voir briller le canoë 4 places homme 1000 m composé de Loïc Léonard, Mathieu Goubel (CK Boulogne), Romain Beugnet et Adrien Bart. Malheureusement le bateau est mal parti. Gêné par les vagues de ses adversaires, il est ensuite allé à la faute et s’est retrouvé disqualifié à l’issue de la course pour une sortie de ligne.
Les filles, elles, ont fait meilleure figure, notamment Julie Cailleretz associée à l’Auxerroise Eugénie Dorange en canoë biplace dame 500 m, le binôme terminant en 4e position de la finale, derrière un bloc de l’Est composée de la Russie, la Biélorussie et la Hongrie. De son côté, Anaïs Cattelet, en canoë monoplace dame 200 m, a fait une très belle course en demi-finale, échouant d’un rien pour l’accès en finale, barrée par une Suédoise.
En kayak biplace homme 200 m hommes, Pierrick Bayle (associé à Franck Le Moël) n’est pas parvenu non plus à décrocher sa place en finale, et se place – comme Anaïs Cattelet – au 10e rang européen. Ce qui est néanmoins encourageant.
Ce qu’il faut savoir, c’est que ces résultats sont à interpréter de façon très prudente car durant ces trois dernières semaines, les athlètes ont effectué un stage où l’accent a été mis sur le foncier. L’affutage a été volontairement mis de côté. Même le Boulonnais Maxime Beaumont n’a pas performé comme à son habitude. Le spécifique est au programme des semaines à venir, l’idée étant d’arriver au meilleur niveau pour les championnats du monde fin août. Reste à savoir qui sera du voyage. Nous serons fixés cette semaine.

Championnats de France vitesse : 35 médailles au total

K2 Hommes juniors 1000 m : Lancelot Tostain et Hugo Renard ont l’argent.- Photo © PVC / Votre Info

Avec trente-cinq médailles remportées lors des championnats de France de vitesse auxquelles il faut en ajouter deux pour le paracanoë, l’ASL Saint-Laurent-Blangy a non seulement atteint son objectif mais a même fait mieux que ce qui était espéré. Vitré aura été un beau championnat pour le club.

Vendredi soir, le compteur des Immercuriens affichait déjà vingt médailles. Les résultats de ces samedi et dimanche ont donc permis d’en ajouter quinze autres. Si les Internationaux avaient été là, il y a tout lieu de penser que le record de l’an dernier (43 médailles) aurait été battu.
“Le groupe a su se transcender”, dit Olivier Bayle qui ne cache pas sa satisfaction et se montre même un peu surpris par le résultat d’ensemble. Une fois encore, l’ASL sera sacrée championne de France de clubs et ce qui est encourageant c’est que dans les Régates nationales jeunes, les minimes ont aussi montré de belles choses. “Cela donne envie de travailler avec eux, d’autant qu’il y a pas mal de première année”.
Ci-dessous, les médailles remportées durant ces deux derniers jours.

MÉDAILLES D’OR
K4 cadettes 500 m : Léa Éthuin, Clémence Leblanc, Flore Caupain et Cécilia Loquet
C2 Hommes juniors 1000 m : Hugo Potez et Mathieu Caupain
C4 Hommes cadets 1000 m : Thomas Boulet, Tom Hecq, Maximilien Lancial, Romain Rosaye
C2 Dames juniors 500 m : Claire Billau et Élise lancial
C4 Hommes juniors 200 m : Hugo Potez, Mathieu Caupain, Benjamin Courbet, Hugo Renard
C2 Dames Cadets 200 m : Clémence Leblanc et Flore Caupain
C4 Dames cadets 200 m : Léa Éthuin, Clémence Leblanc, Flore Caupain et Elise Pagniez
K4 Dames Cadets 200 m : Léa Éthuin, Clémence Leblanc, Flore Caupain et Cecilia Loquet
C4 Hommes cadets 200 m : Thomas Boulet, Tom Hecq, Maximilien Lancial, Romain Rosaye
C2 Dames juniors 200 m : Claire Billau et Élise lancial
C2 Hommes juniors 200 m : Hugo Potez et Mathieu Caupain
K1 Hommes PCDS 200 : François Jonquet

MÉDAILLES D’ARGENT
K2 Hommes juniors 1000 m : Lancelot Tostain, Hugo Renard
K4 Hommes cadets 1000 m : Germain Gounand, Hugo Henneré, Florent Chevalier, Antoine Defosse
K4 Dames vétérans 200 m : Stéphanie Létienne, Virginie Bayle, Angélique Ficheux, Dominique Létienne
V1 Hommes Paracanoë LTA 200 m : Guillaume Delachambre

MÉDAILLE DE BRONZE
C4 Hommes seniors 200 m : Frantz Vasseur, Étienne Leblanc, Thimotée Joyez et Adrien Leblanc